menu docteur eschermann var paca Menu

Accueil

L'anthroposophie

Articles

Ressources

Infos pratiques

Mentions légales

Docteur Julien Eschermann

Dr. Julien ESCHERMANN

Spécialiste en médecine générale

NON CONVENTIONNÉ

56 cours Lafayette, 83000 Toulon

Plan d'accès

contacez votre médecin anthroposophe à toulon 04 89 30 76 29

Etat des lieux de la médecine anthroposophique en 2016

La Médecine Anthroposophique en 2016 continue de se professionnaliser. Depuis près d’un siècle qu’elle existe, elle aura connu bien des évolutions et aura toujours eu pour objectif de s’intégrer à la médecine conventionnelle sans jamais lui être étrangère. Dès le début, ses initiateurs insistèrent pour qu’elle soit véritablement une médecine “intégrative”, pratiquée uniquement par des médecins, garants du respect de la déontologie de la profession.

salutogenese et medecine anthroposophique

Aujourd’hui, la médecine anthroposophique est pratiquée dans plus de 60 pays dans le monde. En Europe, elle est pratiquée par 18000 médecins dans 22 pays. En Allemagne, elle est reconnue comme orientation thérapeutique spéciale et les médicaments peuvent bénéficier d’une AMM (Autorisation de mise sur la Marché) comme médicaments anthroposophiques avec indication thérapeutique. En Suisse, les médicaments sont reconnus de la même manière et de plus la médecine anthroposophique fait partie des médecines complémentaires reconnues par le système de santé suisse. En Suisse ainsi qu’en Autriche, l’Ordre des Médecins délivre aux praticiens satisfaisant aux critères de formation et de formation continue correspondants une compétence en médecine anthroposophique.

La médecine anthroposophique est exercée dans 25 structures hospitalières situées dans 4 pays membres de l’Union Européenne et la Suisse. 14 d’entre elles ont un service d’urgence et 2 sont des hôpitaux d’enseignement universitaires. La médecine anthroposophique est régulièrement enseignée dans les universités et les écoles de médecine dans 7 états membres de l’Union Européenne, la Suisse ainsi qu’aux Etats Unis, au Brésil, au Pérou et aux Philippines. Des chaires d’enseignement et de recherche existent, à l’université de Witten/Herdecke en Allemagne, à l’université de Berne en Suisse. (source : IVAA 2012)

Complémentaire à la médecine “classique”, elle doit se mettre à jour régulièrement afin de suivre l’évolution des connaissances de la médecine universitaire. Depuis deux décennies l’on voit fleurir nombre d’études scientifiques publiées dans des revues à comité de lecture, qui aujourd’hui se multiplient à vitesse exponentielle. Des revues de littérature (dont une Cochrane review), des essais cliniques randomisés, des études fondamentales et maintenant de plus en plus d’études de cas sont écrites. En effet, les études de cas sont remises à l’honneur depuis une bonne dizaine d’année avec récemment publication de leur référentiel international de rédaction (CARE Guidelines)(1,2). La médecine anthroposophique s’est ainsi ouverte à “l’Evidence Based Medicine” (médecine fondée sur les preuves)(3).

Dans ce sens la médecine anthroposophique a rejoint d’autres médecines “complémentaires” dans le réseau “CAMDOC Alliance” à travers sa fédération internationale des associations médicales anthroposophiques (IVAA - Internationale Vereinigung Anthroposophischer Ärztegesellschaften). Ce réseau a pour mission de développer et de faciliter l'intégration des méthodes des médecines complémentaires bien établies et reconnues aux politiques de santé européennes dans le but de fournir aux citoyens européens la valeur ajoutée et la sécurité qu’ils peuvent attendre de telles médecines. Il a publié son rapport final de l’étude CAMbrella le 29 novembre 2012. Aujourd’hui, de nouvelles perspectives sont étudiées d’ici à l’horizon 2020 concernant la place des médecines complémentaires comme l’anthroposophie (4).

Concernant la production de médicaments selon les principes de l’anthroposophie, celle-ci est bien codée ; industrie contrôlée, procédures de contrôle pré et post production, associations de pharmaciens anthroposophes en France (AFERPA - Association Française pour l’Etude et la Recherche en Pharmacie Anthroposophique) et à l’international (IAAP - International Association of Anthroposophic Pharmacists), codex pharmaceutique anthroposophique. Création en 2004 d’un réseau de pharmacovigilance en Allemagne, élargi à toutes les médecines complémentaires, aujourd’hui documentant plus d’un million de prescription, le portant au premier rang des réseaux de pharmacovigilance dans ce domaine et mettant en évidence la sécurité des médicaments anthroposophiques (5,6,7). Vous trouverez plus de références d’études dans la rubrique "références - publications scientifiques" de mon site.

Grâce à une modélisation et à une standardisation de son approche, la médecine anthroposophique peut ainsi être enseignée, évaluée et faire l’objet d’études scientifiques. Cela ne lui enlève en rien son approche humaniste et individualisée qui en fait toute sa richesse.

Bibliographie

- (1) Kienle GS, Kiene H. Clinical judgement and the medical profession. J Eval Clin Pract. 2011;17(4):621-7.

- (2) Gagnier JJ, Kienle G, Altman DG, et al. The CARE guidelines: consensus-based clinical case reporting guideline development. BMJ Case Rep. 2013;2013

- (3) Kienle GS, Albonico HU, Baars E, Hamre HJ, Zimmermann P, Kiene H. Anthroposophic medicine: an integrative medical system originating in europe. Glob Adv Health Med. 2013;2(6):20-31.

- (4) Fischer F, Lewith G, Witt CM, et al. [A research roadmap for complementary and alternative medicine - what we need to know by 2020]. Forsch Komplementmed. 2014;21(2):e1-16.

- (5) Jong MC, Jong MU, Baars EW. Adverse drug reactions to anthroposophic and homeopathic solutions for injection: a systematic evaluation of German pharmacovigilance databases. Pharmacoepidemiol Drug Saf. 2012;21(12):1295-301.

- (6) Tabali M, Ostermann T, Jeschke E, Witt CM, Matthes H. Adverse drug reactions for CAM and conventional drugs detected in a network of physicians certified to prescribe CAM drugs. J Manag Care Pharm. 2012;18(6):427-38.

- (7) Hamre HJ, Witt CM, Glockmann A, Tröger W, Willich SN, Kiene H. Use and safety of anthroposophic medications in chronic disease: a 2-year prospective analysis. Drug Saf. 2006;29(12):1173-89.

salutogenese La médecine anthroposophique est actuellement exercée dans 25 structures hospitalières situées dans 4 pays membres de l’Union Européenne et la Suisse. 14 d’entre elles ont un service d’urgence et 2 sont des hôpitaux d’enseignement universitaires. salutogenese