menu docteur eschermann Menu

Accueil

L'anthroposophie

Articles

Ressources

Infos pratiques

Mentions légales

Docteur Julien Eschermann

Dr. Julien ESCHERMANN

Spécialiste en médecine générale

NON CONVENTIONNÉ

56 cours Lafayette, 83000 Toulon

Plan d'accès

contacez votre médecin anthroposophe à toulon 04 89 30 76 29

L'Arthrose et la Médecine Anthroposophique

L’arthrose pose depuis longtemps le problème de sa prise en charge. Bien souvent médecins et patients sont démunis face à cette souffrance. Il est communément admis aujourd’hui que sa prise en charge efficace est pluridisciplinaire. Les traitements allopathiques se verront utilement complétés par la phytothérapie, la nutrition, l’homéopathie et par la médecine anthroposophique. Cette dernière proposera une approche globale du patient, lui proposant un soutien médicamenteux, mais aussi pouvant l’orienter sur les Arts-thérapies, l’Eurythmie, les applications externes thérapeutiques.

arthrose et medecine anthroposophique

L’articulation est le lieu du mouvement. Elle est aussi un lieu de perception et donc de conscience de ce mouvement. Grâce à nos articulations, nous avons connaissance de notre position dans l’espace ; elles participent à notre schéma corporel.

Le mouvement, outil de la volonté au service de l'intentionnalité et du sentiment, est rendu possible par un espace d’opposition à la pesanteur, à la force d’attraction terrestre. Les articulations baignent pour la plupart dans un liquide, le liquide synovial. Ce liquide est sous pression et c’est cela qui permet de porter le reste du corps. La gestion de l’organisme liquidien par le foie est capitale, et l’on retrouvera ses applications en thérapeutique. Les thérapies de soutien hépatique auront à voir avec la souplesse des cartilages et des articulations.

La stabilité des articulations est assurée bien sûr par le système tendineux, mais avant tout par la musculature. C’est pourquoi il est important de considérer en premier lieu l'appareil musculo-tendineux dans la pathologie arthrosique. C’est souvent lui qui est atteint de façon très précoce.

Il est habituel d’entendre dire que c’est l’érosion du cartilage qui fait souffrir. Or ce dernier est totalement dépourvu de vascularisation ainsi que d’innervation. Le système musculo-tendineux est par contre souvent contracté et douloureux. C’est à lui que nous nous adresserons souvent en premier, du moins dans les atteintes peu destructrices et douloureuses. Ici le rein a quant à lui à voir avec ces excès de rigidité, il conviendra de ne pas l’oublier dans les traitements.

Ainsi, l’approche du patient souffrant d’arthrose, se doit d’être le fruit d’une considération holistique et pluridisciplinaire.

Bibliographie

- Hamre HJ et al.: Anthroposophic vs. conventional therapy for chronic low back pain: a prospective comparative study. Eur J Med Res 2007, 12:302-10

- Fintelmann V, Klasen J. [Therapy with natural substances]. Dtsch Krankenpflegez. 1992;45(2):89-93.

- Hamre HJ, Witt CM, Kienle GS, et al. Long-term outcomes of anthroposophic therapy for chronic low back pain: A two-year follow-up analysis. J Pain Res. 2009;2:75-85.

Le saviez-vous?

La médecine Anthroposophique est largement utilisée et reconnue pour son efficacité dans de nombreux pays, particulièrement l'Allemagne et la Suisse.

Son efficacité a été confirmée par de nombreuses publications scientifiques, dont vous trouverez la liste dans la section 'Bibliographie'.